Plan aérien SVDP

Réussir l’acte II de l’élaboration de l’écoquartier Saint-Vincent-de-Paul

Depuis quelques semaines maintenant, l’équipe de maîtrise d’oeuvre urbaine chargée d’entrer dans le détail de la programmation du futur écoquartier a été désignée. Comme le décrit bien le site de plateforme participative « imaginons Paris », il s’agit du cabinet Anyoji Beltrando, qui va coordonner le travail de différents experts en urbanisme, architecture et développement durable: https://st-vincent-de-paul.imaginons.paris/comprendre/les-actualites/lequipe-de-maitrise-urbaine-designee-1911

Les derniers mois écoulés ont permis des avancées positives sur ce dossier très important pour le 14ème. Tout d’abord, les votes en conseils d’arrondissement et de Paris d’une délibération cadre actant un certain nombre d’objectifs ambitieux en termes de logements et de développement durable. Mais aussi le déroulement d’une première phase de concertation citoyenne, visant à dégager de grands objectifs partagés pour ce quartier, que l’on peut retrouver dans une synthèse remise à l’équipe de maîtrise d’oeuvre urbaine, et que vous pouvez télécharger en cliquant sur le lien suivant : synthèse phase 1 concertation.

Il est désormais temps de réussir l’acte II de l’élaboration du futur écoquartier. Et cela passe par trois priorités :

…….1/ Passer d’une logique de concertation à une logique de co-construction

Ou pour le dire autrement, faire en sorte que les habitantes et habitants du 14ème puissent participer plus en détail à la définition de certains éléments de programmation du quartier, du tracé des plans d’urbanisme, à la pose de la première pierre. Evidemment, cela pourra difficilement se faire sur chaque bâtiment ou espace vert du quartier, étant donnée la nécessité de faire émerger rapidement de nouveaux logements dans une ville qui en manque. Mais des groupes de travail spécifiques à certaines questions doivent pouvoir se former, et travailler en lien étroit avec la maîtrise d’oeuvre urbaine. Je pense en particulier au futur jardin central, ou à la question de la circulation à l’intérieur du quartier. L’ouverture progressive au grand public du site Saint-Vincent-de-Paul dans les prochaines semaines avec la mise en place de nombreuses animations, doit participer à cette dynamique citoyenne.

…….2/ Faire de cet écoquartier un lieu pilote en matière de transition écologique, en milieu urbain dense

Cela passe par une grande ambition en matière d’énergies renouvelables, de gestion de l’eau et des déchets, et d’économies énergie. Les partenariats extérieurs noués par la Mairie du 14ème avec l’école centrale de Paris, ou l’école spéciale d’architecture, sont par exemple l’occasion de chercher ensemble des solutions innovantes. Enfin, un écoquartier exemplaire passe évidemment par la priorité absolue donnée au modes de transports doux (vélos, piétons…) sur le site.

…….3/ Construire la ville solidaire de demain

Paris, plus encore que les autres agglomérations françaises, est victime de l’envolée des prix de l’immobilier, qui depuis de nombreuses années chasse les catégories populaires et moyennes de son territoire. Depuis 2001 et l’arrivée de la gauche et des écologistes au pouvoir, il y a eu la volonté municipale d’enrayer cette tendance, notamment en construisant de nombreux logements sociaux. Il y a eu aussi très récemment le souhait de se saisir des avancées de la loi Duflot sur l’encadrement des loyers, dont les premiers effets positifs se feraient sentir selon certains experts. Mais il faut aller encore plus loin pour contrer la spéculation immobilière. De nouvelles formes de propriété du foncier doivent ainsi être soutenues, pour stopper la privatisation de l’espace urbain par des acteurs immobiliers qui se servent des logements comme instruments de profit. Baux emphytéotiques, community land trusts…le futur écoquartier Saint-Vincent-de-Paul doit faire une place à ces solutions encore trop peu utilisées en France. Couplées à des formes concrètes de logements alternatifs, comme l’habitat participatif (voir à ce sujet le projet de l’association Hesp’ère 21), elles dessineront les contours de la ville solidaire.

Crédit image : Plateforme internet st-vincent-de-paul.imaginons.paris