Personne SDF

Personnes à la rue : réquisitionnons les bâtiments vides

Paris a connu en février une vague de grand froid. Celle-ci a évidemment particulièrement touché les personnes à la rue. Mais comme le rappellent les associations, si l’hiver est rude pour ces personnes et nécessite des mesures exceptionnelles, en toute saison, des personnes meurent faute de logements, soins et de soutien.

La nuit de la solidarité organisée le 15 février dernier a permis d’estimer le nombre de personnes sans logement dans Paris. Il y en aurait ainsi près de 4000. Si ce chiffre est insupportable, il n’est pour autant pas insurmontable.

Des milliers de mètres carrés sont en effet disponibles à Paris et dans la métropole. L’Etat et la ville de Paris possèdent de nombreux bâtiments qui restent vides. Il faudrait les réquisitionner pour répondre à l’urgence. En ce qui concerne les bâtiments privés, des études estiment à 5 millions de mètres carrés la surface de bureaux vides en Île-de-France ! Dont certains sont d’ailleurs chauffés, voire gardiennés pour éviter les intrusions ! Là encore, il faudrait pouvoir user de la réquisition.

Des solutions existent donc pour l’hébergement d’urgence ! Tout en gardant évidemment à l’esprit que l’enjeu à plus long terme est de pouvoir proposer à ces personnes des logements durables, ce qui nécessite un effort important de l’Etat qu’une ville seule ne peut assumer.