Économie circulaire : de nouvelles opportunités d’emplois pour les Parisiens

Deux études révélatrices sur les nouveaux métiers du secteur de la mode circulaire et de l’allongement de la durée de vie des appareils électriques et électroniques viennent de paraître. Elles ont été financées dans le cadre de ma délégation, pour appuyer notre politique de créations d’emplois non-délocalisables dans les filières parisiennes de l’économie circulaire.

Lire la suite

Paris 15e a sa première ressourcerie : la fabrique 230

J’ai eu le plaisir d’inaugurer la première ressourcerie de Paris 15e, au 77 rue Castagnary.

Animée par la Fondation de l’Armée du Salut – France, dans des locaux de Paris Habitat, et bien-sûr largement financée par la Ville de Paris, elle a 8 salariés en insertion et propose une grande variété d’articles issus du réemploi ou ayant été réparés. Bravo à toutes celles et tous ceux qui ont permis l’aboutissement de ce projet.

Plus de détails ici : https://www.cnews.fr/…/paris-quest-ce-que-la-fabrique…

Pour sortir de l’économie du gaspillage, il y a urgence à donner davantage de moyens aux collectivités locales

Notre système économique produit des quantités croissantes de déchets que nous devons impérativement réduire et valoriser dans les filières de l’économie circulaire, notamment celle du réemploi solidaire pourvoyeur d’emplois locaux et de lien social. Les collectivités locales l’ont compris et soutiennent ce virage. Mais sous la présidence Macron, elles sont restées bien seules.

Voici plus de 100 ans que nous avons trouvé dans l’enfouissement et l’incinération le moyen de gérer les quantités de déchets grandissantes que nous produisons à mesure que nous consommons. Aujourd’hui, les poubelles débordent : chaque français.e produit en moyenne 4 tonnes de déchets par an, l’équivalent du poids de quatre voitures !

Pourtant nous savons que nous ne pouvons plus nous permettre de gaspiller les ressources de notre planète. Enfouir et brûler des déchets, c’est faire disparaître des matières et matériaux qui ont mis jusqu’à des milliers d’années à se constituer, et c’est se priver de ressources ou d’objets que nous savons maintenant réutiliser, en les réemployant ou les réparant.

Avec l’économie circulaire, nos déchets deviennent de nouvelles matières premières, indispensables puisque les ressources naturelles deviennent, elles, de plus en plus rares.

Lire la suite

Inauguration de la première ressourcerie parisienne dédiée aux étudiants : Emmaüs Campus

Ce samedi, j’ai eu le plaisir d’inaugurer en compagnie de la préfète de Paris, du maire du 13e, et de collègues adjointes à la maire de Paris, la première ressourcerie parisienne dédiée aux étudiants.

À l’initiative d’Emmaüs Défi, cette ressoucerie située allée Paris-Ivry dans le 13e arrondissement, propose aux étudiants des articles textiles, d’aménagement intérieur et de papeterie, à petits prix.

À horizon 2024, ce sont une centaine de salariés en insertion qui vont travailler à Emmaüs Campus, en boutique ou sur le site de préparation dans le 18e, ainsi que dans d’autres boutiques prévues.

La ville de Paris s’engage financièrement avec l’État pour soutenir ce beau projet.

Je suis très fier d’accompagner ce projet solidaire et écologique pour les jeunes, dont beaucoup sont malheureusement en précarité.

À lire aussi sur le site CNEWS : Un magasin solidaire dédié aux étudiants ouvre à Paris 13

Podcast : comment Paris soutient la mode circulaire et solidaire

Ce week-end j’étais invité par les organisatrices de WHO’S NEXT, le plus grand salon de la mode féminine en Europe, à venir rencontrer les marques écoresponsables.

L’occasion d’échanger avec des créatrices qui défendent une mode engagée pour la planète et pour l’inclusion sociale. J’ai aussi participé au podcast Qu’est-ce que la mode × Hummade, pour parler de notre action à la Ville de Paris pour soutenir cette filière mode/textile durable.

Syctom : face au mur de l’enfouissement, prendre le virage de la réduction et du tri des déchets

Le 10 décembre dernier, le Syctom, qui est le grand syndicat de traitement des déchets de 85 communes d’Île-de-France, dont la majorité situées dans la métropole du Grand Paris, votait son budget 2022. Ce vote fut évidemment un moment très important puisqu’il détermine les actions du Syctom non seulement pour 2022, mais aussi pour les années qui suivent, étant donné qu’un certain nombre de dépenses, tant en fonctionnement qu’en investissement, conditionnent l’évolution du volume et de la nature des déchets traités à horizon 2025. Voici mon point de vue sur quelques uns des enjeux principaux qui sont devant nous, en cohérence avec les grandes orientations que nous avons défendues en tant que groupe écologiste.

Lire la suite
Défiler vers le hautDéfiler vers le haut